Atelier Chauffeurs #20 : Rencontre avec l’Union des VTC (UVTC Officiel)

L’innovation sociale continue chez Allocab avec ce 20ème Atelier Chauffeurs organisé avec l’Union des VTC (UVTC Officiel) en compagnie de Monsieur Jean-Raphaël Lignier et Monsieur Marco Husseini, tous deux chauffeurs partenaires Allocab.

Trois thèmes étaient au programme de notre 20ème atelier chauffeur :

  1. Les pénalités
  2. La tarification
  3. La commission

Avant de commencer, MM. Husseini et Lignier ont d’abord souhaité nous faire part des difficultés actuelles rencontrées par les chauffeurs concernant les problèmes de financements des véhicules ainsi que l’augmentation croissante du prix des assurances.

Nous avons ensuite laissé la parole à M. Husseini qui nous a fait remonter l’opinion de nombreux chauffeurs sur notre premier thème, les pénalités.

Pénalités

Il regrette l’automatisation des pénalités et estime que 20 % à 40 % des chauffeurs seraient aujourd’hui déconnectés de notre plate-forme pour cette raison.

Le temps de traitement des contestations (bien que les annulations de pénalités soient majoritaires) serait trop élevé et source de frustration pour les chauffeurs. En cause, la pénalité est automatiquement appliquée et il est impossible de contester directement depuis l’application (le seul moyen de contact se fait aujourd’hui depuis l’espace chauffeur). Au demeurant, il est rappelé que moins de 8 % des chauffeurs ont une pénalité par mois et 50 % des pénalités sont retirées sur l’envoi d’un simple mail lorsque cela est justifié.

Côté application, le bouton “je refuse la course” serait trop petit sur les notifications des réservations immédiates. Sur le planning, les boutons des courses à prendre “je prends” et “je refuse” sont trop proches. Ceci entraînerait des acceptations par erreur et donc des pénalités lors du redispatch des courses.
MM. Husseini et Lignier regrettent également de ne pas avoir de moyen de contacter directement les opérateurs. Bien que les boutons “accident” et “contrôle de police” soient aujourd’hui utilisés comme tel, un numéro de téléphone serait préférable. Pour finir sur ce point, les chauffeurs n’apprécient pas les appels masqués et préféreraient un numéro unique Allocab.

Propositions d’Allocab :

Le prix des pénalités pourrait être revu à la baisse mais également devenir gradué. Un chauffeur dispatchant une course 1h30 à l’avance serait ainsi moins pénalisé que s’il rejetait sa réservation 25 minutes avant l’heure de prise en charge.

Les règles du dispatch sur planning vont également être simplifiées et allégées pour les chauffeurs. Aucune course ne sera attribuée moins de 12h (24h à l’étude) avant l’heure de prise en charge. Les chauffeurs auront donc plus de liberté dans l’organisation de leur journée.

Sur proposition de Mr Husseini, les pénalités pourraient ne plus être affectées automatiquement et ne pas être comptabilisées AVANT le traitement de la contestation du chauffeur. Nos chauffeurs partenaires recevraient alors un mail pour contester simplement chaque pénalité dans un délai de 48 heures.

L’application va être allégée afin d’optimiser l’utilisation de la batterie sur les téléphones de nos partenaires et son ergonomie entièrement repensée pour éviter toutes erreurs de manipulations pouvant notamment entraîner une pénalité par erreur. A ce titre les ateliers chauffeurs 12, 13 et 18 traitent de l’ergonomie de l’application et ont permis de valider les grandes ligne du design de la future version.

La mise en place d’un standard téléphonique est à l’étude afin de permettre aux chauffeurs d’appeler directement un superviseur en cas d’urgence. En attendant, une nouvelle fonctionnalité a vu le jour dans l’application -entre ladite réunion et ce compte rendu-, permettant aux chauffeurs de demander à être rappelé en urgence (j’ai besoin d’aide > rappelez moi)

Tarification

Nous avons ensuite échangé sur le pricing Allocab et la nouvelle gamme Allocab Pool.

MM. Husseini et Lignier ont partagé avec nous de la tarification que les chauffeurs souhaiterait voir mis en place chez les plateformes :

0,45 €/minute et 1,50 €/km + 2 € de prise en charge
Une course minimum à 15 €
Des taux horaires minimaux de 33 euros/h net chauffeur en classe classe Eco et 42 euros/h net chauffeur en classe Affaires.

Nous avons ensuite échangé sur le pricing dynamique qu’allocab pourrait mettre en place et la gestion des courses les moins rentables. Ces réservations correspondent à une infime partie des réservations allocab négociées avec des entreprises à l’ouverture du contrat pour offrir ensuite de nombreuses courses au prix normal allocab par la suite.

Ils nous ont également proposé de passer à un paiement à 10 jours afin de faciliter la trésorerie de certains chauffeurs.

Propositions d’Allocab :

Allocab étudie l’opportunité de mettre en place des majorations aux heures de pointe. Le coefficient de majoration sera calculé par rapport au prix marché afin d’en faciliter la lecture pour les chauffeurs.

Exemple :

prix-de-base

 

En pratique, beaucoup de chauffeurs comparent le coefficient multiplicateur pour choisir sur quelle plateforme ils préfèrent prendre des courses. Ainsi la majoration allocab sera basée sur le prix de base marché et non sur le prix de base allocab. Dans l’exemple ci-dessus, la majoration sera donc de x 3 par rapport au prix marché.

A moyen terme, un pricing dynamique (avec un prix minimum défini) sera mis en place afin d’améliorer la rentabilité d’allocab aux heures de pointe, à la fois en réservation immédiate mais aussi en réservation à l’avance.

La gestion des retards en gare / aéroport va être simplifiée et améliorée pour mieux compenser l’attente des chauffeurs.

Les chauffeurs n’ayant pas validé leur quinzaine seront relancés pendant plusieurs jours afin d’éviter tout retard de paiement dû à la non validation de leurs factures.

Enfin, bien que les tendances du marché bloquent le désir d’allocab de tendre vers des prix plus justes, allocab défend et continuera de défendre avec les chauffeurs un tarif minimum appliquée par voie réglementaire afin de protéger la valeur du travail des chauffeurs.

Commission

Pour finir, nous avons discuté de la commission d’allocab.

Selon MM. Husseini et Lignier, la commission devraient être autour de 15%. Cependant, tout le monde a bien conscience qu’aucune plateforme n’est pour le moment arriver à l’équilibre en proposant des commissions allant pourtant jusqu’à 25 %.

Propositions d’allocab :

allocab propose de baisser, voire de renoncer à sa commission sur les courses les moins rentables pour les chauffeurs.

Le taux de commission pourrait également devenir dynamique en fonction du nombre de chauffeurs connectés, par exemple, le taux passerait à 15% au delà de 2.500 chauffeurs disponibles en immédiat.
Autre idée : le taux de commission pourrait baisser en fonction du taux d’acceptation et du nombre de courses réalisées par le chauffeur.
Nous nous quittons sur ces propositions dans l’attente futurs rendez-vous que nous espérons aussi productifs.

 

Nous tenons donc à remercier les chauffeurs partenaires présents pour leur investissement dans l’amélioration des conditions de nos chauffeurs partenaires et nous souhaitons vivement renouveler l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *