Zone à Trafic Limité : Quand Paris veut tuer le VTC.

La Mairie de Paris a récemment lancé une consultation sur la création d’une Zone à Trafic Limité (ZTL) dans le centre de Paris à l’horizon 2022. L’objectif est de pouvoir “apporter à ses habitants un meilleur cadre de vie en créant des zones apaisées dans lesquelles le trafic sera limité et la circulation réservée à certaines catégories de véhicules”.

En d’autres termes, la zone resterait réservée aux piétons, vélos, transports en commun, riverains, livreurs, artisans, taxis… et c’est une belle initiative !

Les VTC exclus de la Zone à Trafic Limité

Seul problème : les VTC en sont exclus, pour le moment.

Chez Allocab, nous pensons qu’il est primordial que les VTC continuent à accéder à la zone, puissent vous y déposer et vous y récupérer, comme aujourd’hui.

Rappelons que la future ZTL est destinée à interdire le trafic de transit dans les 1er, 2ème, 3ème, 4ème arrondissements, ainsi que la partie rive gauche, située au nord du boulevard Saint-Germain.

En empêchant la circulation de transit , les VTC devraient tout de même, au même titre que les taxis, continuer à pouvoir accéder aux lieux de prise en charge et de dépose de leurs clients y compris au centre de Paris, dans les zones concernées.

Nous souhaitons continuer à vous accompagner dans vos trajets quotidiens, dans les meilleures conditions possibles. Pour cela, nous avons besoin de vous.

Pour continuer à vous déplacer en VTC à Paris : donnez votre avis, c’est important !

La concertation lancée permet à chacun de s’exprimer sur les types de véhicules et d’acteurs qui pourraient avoir accès à cette future zone.

Pour continuer à utiliser les VTC dans le centre de Paris, à y être déposé et pris en charge, donnez votre avis en moins de 2 minutes sur la plateforme en ligne dédiée comme suit :

  1. Connectez vous sur idee.paris.fr
  2. Donnez vos avis aux différentes questions posées.
  3. Soumettez votre questionnaire.

Par ailleurs, vous pouvez également voter pour plusieurs propositions dans la rubrique “Idées”.

Cette concertation est ouverte jusqu’au mercredi 30 juin, on compte sur vous et on vous remercie d’avance ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.